"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

dimanche 5 octobre 2014

Que pense Le Fur de Loudéac sur le prénom à l'honneur aujourd'hui ?

Les gros sabots du député Le Fur de Loudéac Lamballe ne devaient pas être décrottés le jour ou il a fait pour lui un jeu de mot et pour les autres une preuve de machisme.


Que penserait il si on "s'amusait" à jouer avec son nom de famille, ce que je ne ferai pas ou bien avec son prénom, ce que j'aimerai bien faire.

Bonne fête Madame Pellerin.

6 commentaires:

  1. Le rubicon a franchement été franchi, elle ne mérite pas, en plus ce sobriquet. Il faut absolument que nos représentants gardent leur sang-froid et se respectent entre eux. C'est un minimum ! Je suis très déçu de la réaction de Marc Le Fur, que je connaissais plutôt bien, dans le cadre de mes actions politiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vs ne connaissiez que la façade. En grattant un peu il est du même crépi que les deux autres

      Supprimer
  2. Eh. Bien !
    Comme quoi aller à la messe tous les Dimanches ne rend pas plus intelligent et surtout pas plus respectueux des autres .....il devrait réviser son cathé et penser à l'image qu'il donne à ses enfants .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a malheureusement des gens qui ne vont pas à la messe tous les Dimanches qui sont aussi con et capables de sortir de telles âneries, le bâtiment à l'angle de la rue Notre Dame et Général Gauthier en a un autre spécimen dans un bureau dans les étages

      Supprimer
    2. C'est une forteresse avec des douves pleines de .............

      Supprimer

Remarques bienvenues